Voiturette : doit-elle être immatriculée ?

Une voiturette est un engin à moteur, généralement possédant deux places et s’apparente comme une petite voiture, elle peut être conduite par un mineur. Par contre, vous devez immatriculer la voiturette selon la loi pour que vous puissiez emprunter la voie publique. Aussi, cette immatriculation sera nécessaire lorsque vous devez souscrire une assurance auto pour votre voiturette. À noter que tout engin à moteur empruntant la voie publique doit souscrire une assurance au moins avec la responsabilité civile. Comment alors immatriculer une voiturette ?

L’immatriculation d’une voiturette

D’après le Code de la route, si vous conduisez un véhicule à moteur sur la voie publique, ce dernier doit posséder deux plaques d’immatriculation. Chaque plaque d’immatriculation doit être installée à l’avant et à l’arrière du véhicule. Sur la plaque minéralogique doit se figurer l’immatriculation de l’engin, composé de chiffres et de lettres en général. Les voiturettes sont alors concernées par cette règlementation. Par contre, le fait de fixer qu’une seule plaque minéralogique à l’arrière du véhicule est tolérée si la plaque ne peut pas être amovible et répond aux règlementations en ce qui concerne l’affichage. C’est la préfecture qui se chargera de délivrer l’immatriculation d’une voiturette. Pour immatriculer une voiturette, vous disposerez de 30 jours après son obtention pour obtenir un certificat d’immatriculation.  

Le coût de l’immatriculation

Comparées aux voitures classiques, les voiturettes possèdent une faible puissance fiscale. Le coût de l’immatriculation sera alors moindre. Le tarif pour pouvoir obtenir un certificat d’immatriculation pour pouvoir immatriculer une voiturette dépendra du nombre de chevaux que son moteur développe, mais aussi de la zone géographique où vous vous situez. Aussi, des frais de gestion et de la redevance d’acheminement seront aussi ajoutés. À noter qu’une voiture est classée parmi les VSP ou Voitures sans permis s’ils possèdent deux places et la puissance du moteur ne dépasse pas les 5,6 ch. La vitesse maximale d’une voiturette ne doit pas dépasser les 45 km/h.

Immatriculer une voiturette pour pouvoir l’assurer

La loi stipule que tout véhicule motorisé roulant sur la voie publique doit posséder une assurance. C’est aussi pour le cas des voiturettes, car ils possèdent un moteur thermique de 50 cm3 en général. Lors de la souscription, vous devez présenter la carte grise de la voiturette. Tout comme une assurance auto classique, vous aurez le choix des garanties à inclure dans le contrat d’assurance. Vous pouvez alors choisir la garantie de base ou d’inclure d’autres garanties supplémentaires.

Voiture sans permis : quelle assurance correspond à mes besoins ?
Peut-on assurer un véhicule sans avoir le permis de conduire ?

Plan du site